Observatoires

La Côte d’Azur et la Province réalisent, dans la mouvance des mois précédents, un bon mois de Septembre avec des progressions sensibles à la fois de la fréquentation et des prix moyens. En stagnation ou en retrait depuis quelques mois, l’hôtellerie parisienne est à la peine. Ainsi, sur l’ensemble du territoire, si les résultats à fin Septembre restent en progression (mesurée) pour la plupart des catégories, le dernier trimestre sera essentiel pour connaître la nature du résultat de l’exercice 2015.

en savoir plus

Après deux mois de redressement, le mois d’Août affiche des résultats contrastés selon les catégories et les zones géographiques. Si les catégories « intermédiaires » (Milieu de Gamme, Haut de Gamme) résistent bien, portées par la progression de leurs prix moyens, les établissements super économiques confirment le recul de leur REVPAR. Pour les catégories supérieures, le bilan du mois d’Août est contrasté selon les régions pour, en moyenne sur le territoire, un recul mesuré à la fois des taux d’occupation et du prix moyen. Malgré tout, ce constat aoutien doit être mis en perspective d’une comparaison avec le mois d’Août 2014 qui avait été de bonne tenue, et de résultats cumulés depuis le début de l’année qui restent en progression.

en savoir plus

Les résultats du mois de juin pouvaient nous laisser espérer la confirmation d’une tendance haussière des performances de l’hôtellerie française. Le mois de juillet a nettement validé ce que nous espérions, essentiellement pour les catégories supérieures. La météo favorable au mois de juillet est bien entendu un argument explicatif. Selon les zones et les catégories d’établissement, le décalage du Ramadan a également un effet très positif. Un seul bémol pour les catégories économique et super économique qui n’ont pu bénéficier de cette embellie.

en savoir plus

Après un mois de mai en demi teinte, présentant des résultats contrastés selon les destinations, le mois de juin semble marquer une reprise, sur l’ensemble du territoire. Selon les catégories et les territoires, cette reprise amplifie des résultats positifs ou compense des performances en retrait enregistrées depuis le début de l’exercice.

en savoir plus

Performances contrastées pour le mois de mai. Un certain nombre de destinations et la Province, en moyenne, affichent de réelles progressions du chiffre d’affaires hébergement. A l’inverse, Paris, Lille, Marseille et un certain nombre d’autres villes enregistrent un recul. La faute aux ponts du mois de mai ? Plutôt en raison d’un calendrier scolaire qui a favorisé en 2015 les territoires où les vacances scolaires couraient sur mai en 2014.

en savoir plus

Le mois d’avril présente un bilan globalement maussade. Pourtant, à regarder dans le détail, le paysage hôtelier a été très contrasté en avril. Après la pause du mois de mars, la capitale a repris sa tendance baissière. A l’inverse, les grandes agglomérations de province ont profité d’un calendrier scolaire qui leur était plus favorable pour afficher quelques belles performances. 

en savoir plus

observatoire hotellerie france

Observatoire de l’hôtellerie

Abonnez-vous ! (sous conditions)

Chaque mois, retrouvez les dernières tendances du secteur hôtelier.

S'abonner

Contactez-nous

Nos spécialistes à votre écoute !

Ecrivez-nous un e-mail ou consultez la liste de nos bureaux.

Contact