Une saison estivale plus difficile que prévu

PERFORMANCES HÔTELIÈRES – AOÛT 2016
 
Les performances hôtelières du mois d’août à Paris et, comme on pouvait le craindre, sur la Côte d’Azur, ont tiré vers le bas les résultats de l’hôtellerie française dans son ensemble, malgré de belles performances en régions et sur les littoraux. Les RevPAR sont, au global, en retrait sur toutes les catégories sauf sur le marché super-économique. Les segments haut de gamme et luxe ont été les plus touchés sur ces deux mois d’été.
Le mois d’août s’est avéré très compliqué, voire catastrophique pour une boAoût 2016nne partie des hôteliers sur l’ensemble de l’Île-de-France. L’anticipation de certains exploitants avec la mise en place de politiques tarifaires agressives n’y auront rien fait. C’est la baisse combinée de la fréquentation et des prix moyens qui tirent les RevPAR vers le bas, dans des proportions quasi inédites.
 

lire l’article complet Communiqué_Août_2016

JE SOUHAITE M'ABONNER (gratuit pour les hôteliers participants)

Veuillez saisir le capcha : captcha

Je souhaite recevoir
 Les performances hôtelières mensuelles
 L'observatoire de la thalassothérapie
 L'observatoire du marché des résidences urbaines



(*) Champs obligatoire
modal

Observatoire de l’hôtellerie

Abonnez-vous ! (sous conditions)

Chaque mois, retrouvez les dernières tendances du secteur hôtelier.

S'abonner

Contactez-nous

Nos spécialistes à votre écoute !

Ecrivez-nous un e-mail ou consultez la liste de nos bureaux.

Contact