Juillet 2021 : amorce d’une bonne saison estivale hors de Paris

PERFORMANCES HÔTELIÈRES – JUILLET 2021  

L’amorce d’une bonne saison estivale hors de Paris

Alors que la saison estivale s’achève, on peut d’ores et déjà constater sur la base du mois de juillet 2021 que cette première a été relativement bonne à l’échelle nationale. Le redémarrage initié en mai dans l’hôtellerie-restauration, mois témoin de la levée des dernières principales restrictions sanitaires, se poursuit donc, et les effets s’en sont fait ressentir sur l’activité nationale : le PIB aura atteint en juillet 98,5% de son niveau d’avant crise (janvier 2020). Malgré des conditions météorologiques moins clémentes que celles enregistrées ces dernières années, les juilletistes français ont, comme attendu, épaulé l’activité et permis un regain d’occupation marqué comparé à l’année dernière. L’hôtellerie française a ainsi enregistré son meilleur niveau d’occupation depuis février 2020, mois précédent le 1er confinement national, avec une occupation s’établissant à 54% (+9 points vs. juillet 2020). Le regain d’occupation a été accompagné par une hausse des prix moyens, notamment en Régions (en particulier sur les littoraux) et sur la Côte azuréenne. Il atteint 103 € HT (+4% vs. juillet 2019) toutes catégories d’hôtels. Ainsi, le RevPAR des hôtels ouverts et fermés atteint 56 € HT ce mois-ci, en diminution de 25% comparé à 2019. Fin juillet, en cumul depuis le début d’année, notons que seul le pôle parisien est encore en retard comparé à janvier-juillet 2020.
À l’échelle nationale, bien que l’activité de ce mois-ci ait fortement progressé par rapport à 2020, elle reste en données cumulées de janvier à juillet fortement en retrait comparée à la même période en 2019 (-54% de RevPAR). Toujours privés de l’arrivée de clientèles issues de marchés lointains, les hôteliers français ont tout de même pu compter sur la présence des européens. L’intensité du rebond reste cependant toujours différenciée selon les territoires : Paris, contrairement aux autres pôles, continue de subir le défaut de clientèles étrangères et est, à ce stade de l’année, le seul encore en retard par rapport à 2020. Selon notre partenaire STR, en Europe, la Grèce et la Croatie suivies du Royaume-Uni et de l’Italie enregistrent les meilleurs rebonds d’occupation en juillet 2021 vs. 2020. La reprise du calendrier évènementiel aura également soutenu l’activité de l’été, notamment avec la tenue de certains évènements emblématiques qui avaient été reportés à juillet.

Définitions

  • TO = Taux d’Occupation
  • RMC = Recette Moyenne par Chambre louée
  • RevPAR = Revenu moyen par chambre disponible

 

lire l’article complet Communiqué_Juillet_2021

    JE SOUHAITE M'ABONNER (gratuit pour les hôteliers participants)

    Je souhaite recevoir
    Les performances hôtelières mensuelles
    L'observatoire de la thalassothérapie
    L'observatoire du marché des résidences urbaines



    Les données collectées marquées d'un * sont obligatoires et permettront l'envoi ou le téléchargement du dossier demandé. Elles seront utilisées sous forme anonyme à des fins statistiques. En savoir plus dans notre politique de confidentialité .
    modal

    Observatoire de l’hôtellerie

    Abonnez-vous ! (sous conditions)

    Chaque mois, retrouvez les dernières tendances du secteur hôtelier.

    S'abonner

    Contactez-nous

    Nos spécialistes à votre écoute !

    Ecrivez-nous un e-mail ou consultez la liste de nos bureaux.

    Contact